mercredi 12 décembre 2012

COMPTE RENDU NOVEMBRE 2012

Merci à Jean Claude Betoule pour la rédaction de ce superbe compte rendu:


Elle est vraiment phénoménale ……..

Je parle évidemment de la 39 ème promotion, qui a su se réunir pour fêter ses 50 années d’entrée à l’école Jules Richard.
C’est à Paris, les 22 et 23 novembre, que 8 anciens élèves accompagnés de leurs épouses se sont retrouvés.
Deux jours n’étaient pas de trop pour célébrer ce cinquantenaire.
Le vendredi après déjeuner, nous nous sommes rendus au Ministère des Finances. Accompagnés d’une guide conférencière, nous avons pu admirer le patrimoine architectural et artistique de Bercy.

Sur l’autre berge de la Seine nous attendait la Bibliothèque Nationale de France. Quatre grands bâtiments, dont l’architecture rappelle quatre livres posés sur la tranche. La constitution des collections (livres, revues, gravures ….) , la conservation ,la restauration des documents ainsi que la diffusion et mise à disposition auprès du public sont les principales missions de la Bibliothèque.
 
Les Globes de Coronelli ont particulièrement attiré notre attention. Ces 2 sphères (terrestre et céleste), réalisées en 1680, pesant chacune 2,3 tonnes et mesurant quatre mètres de diamètre constituent une prouesse technique.
Elles étaient dédiées au roi Louis XIV.

LE REPORTAGE DE GUY PIERRE COQUELIN
 


 En soirée, un dîner croisière sur la Seine clôturait notre journée.

ET LA CROISIERE SUR LA SEINE
 

Le samedi à l’aube, rendez-vous 21 rue Carducci (chez Jules). Pendant que nos épouses visitaient le vieux Paris, nous participions à l’assemblée générale.
Pour tester les connaissances de notre tout jeune professeur Jean-Louis Firmin, Jacques Chatriot avait préparé un petit Quiz. Cette interrogation portait sur les outils anciens (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre ! ).

L’épreuve n’a pas permis de le mettre en difficulté…

A midi ce n’est pas seulement le repas que nous avons partagé en compagnie de Jean-Louis, mais plus encore : le bonheur de se regrouper autour de lui.
Dans la joie et la bonne humeur, nous avons échangé quelques souvenirs de cette glorieuse époque dans « la boite à Jules ». Chacun remontant à la surface une histoire, une anecdote, un peu enfouies dans le passé.
Merci aux membres du bureau et organisateurs qui ont su rendre cette journée attractive et conviviale. Merci aussi à tous les copains, qui malgré les kilomètres qui les séparent de la capitale, ont souhaité partager ces bons moments.

Jean-Claude Betoule

Aucun commentaire:

Publier un commentaire